Recettes sucrées

Tarte fine aux figues, crème miel et romarin

img_20161008_193226

Pour cette première recette je vous propose un gâteau aux fruits de saison. La figue n’est disponible que peu de temps alors profitons en pour la cuisiner.

Pour cette tarte fine (pâte sans rebord) je vous propose de réaliser une pâte sablée, une crème pâtissière aromatisée au miel et romarin, saveurs provençales se mariant parfaitement avec la figue, et agrémentée de blancs en neige pour plus de légèreté. Et pour finir, les figues bien sûr, glacées d’un sirop miel romarin pour la brillance, la conservation et toujours plus de goût.

Ingrédients pour une tarte 6-8 personnes:

Pâte sablée : 

  • 250g de farine
  • 140g de beurre en morceaux à température ambiante
  • 80g de sucre
  • 1 oeuf

Crème pâtissière :

  • 800mL de lait
  • 35g de miel
  • 85g de sucre semoule
  • 10g de farine
  • 60g de maïzena
  • ½ gousse de vanille
  • 1 branche de romarin
  • 3 oeufs (blancs et jaunes séparés)

Finitions :

  • 1 branche de romarin
  • 100mL d’eau
  • 10g de miel
  • 15g de sucre semoule
  • 15-20 figues

 

Réalisation :

  1. Pour commencer, mettez la branche de romarin à infuser dans le lait destiné à la crème pâtissière.
  2. Pâte sablée : tamisez la farine dans un récipient ou sur votre plan de travail et ajoutez y le beurre ramolli mais non fondu. Sablez  le mélange : travaillez les produits aux doigts jusqu’à une texture sableuse. Ajoutez à présent l’oeuf et malaxez jusqu’à homogénéité de la pâte. Enveloppez-la dans du film alimentaire et laissez la reposer 2h minimum au réfrigérateur.
  3. Crème pâtissière : versez le miel dans le lait et faîtes chauffer l’ensemble sur feu moyen. Pendant se temps battez vivement les jaunes d’oeufs avec le sucre, la farine et la maïzena. A la première ébullition, versez le lait sur le mélange jaunes-sucre et retirez le romarin. Remuez au fouet puis remettre sur le feu sans cesser de fouetter. Lorsque la crème est épaisse et commence à bouillir, retirez la du feu et versez dans un récipient froid. Recouvrez la crème de film alimentaire « au contact » (le film doit toucher toute la surface de l’appareil) et laisser refroidir.
  4. Etalez maintenant la pâte sablée jusqu’à former un fond de tarte de 30cm de diamètre environ. Vous pouvez également choisir d’en faire des tartelettes ou une autre forme. Laissez aller votre imagination, mais pour moi aujourd’hui ce sera assez classique… Mettez le fond de tarte sur une plaque recouverte de papier cuisson ou feuille de silicone, faîtes des trous à l’aide d’une fourchette ou de la pointe d’un couteau pour éviter que la pâte ne gonfle. Je vous conseille à présent de mettre votre plaque au congélateur durant quelques minutes. Cette étape n’est pas indispensable mais, une fois la pâte figée par le froid, vous serez sûr qu’elle ne se déformera ou ne rétrécira pas.
  5. Enfournez ensuite dans un four préalablement chauffé à 190°C, à mi-hauteur. La cuisson durera environ 15 minutes mais je vous conseille de surveiller et d’ajuster à votre four ou à votre envie. Elle sera meilleure et plus croquante lorsqu’elle atteindra une couleur caramel. Puis laissez la refroidir sur une grille.
  6. Pendant ce temps, laver, essuyez et taillez les figues en lamelles ou en quartiers.
  7. Montez les blancs en neige et incorporez les délicatement et en 3 fois à la crème pâtissière refroidie. Si vous souhaitez garder la richesse de la crème pâtissière, vous n’êtes pas obligés d’y ajouter les blancs, j’ai décidé de le faire pour rendre le dessert plus léger (en bouche et en calories…)
  8. Réaliser le sirop : faire chauffer l’eau, le sucre et le miel avec le romarin sur feu moyen jusqu’à une texture sirupeuse. Si vous trouvez le mélange trop liquide, ajoutez-y du sucre, mais si au contraire vous le trouvez trop épais, incorporez de l’eau chaude.
  9. Il ne nous reste plus qu’à dresser ! Je vous conseille la poche à douille pour appliquer la crème sur la pâte avec plus de précision, soyez créatifs ! Points, fleurs, lignes, vagues… toutes les formes sont permises, pour moi ce sera les points. Disposez ensuite les figues, toujours de la façon que vous souhaitez. A présent, nappez les figues de sirop au pinceau, une fine couche suffit. Vous pouvez également y ajouter des brins de romarin en sachant que c’est une plante qui s’infuse mais qui n’est pas comestible brute.

 

Bon appétit !!

N’hésitez surtout pas à me faire des retours positifs ou négatifs…

2 réflexions au sujet de « Tarte fine aux figues, crème miel et romarin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s